La programmation

La programmation du Lavoir s’articulera autour de quatre types d’activités complémentaires et coordonnées entre-elles : 

> LA PRATIQUE
Plusieurs studios de pratique accueilleront des ateliers en temps scolaire et hors temps scolaires à destination des établissements de Gentilly et des communes limitrophes. Les contenus et les configurations seront potentiellement très variés (projets ponctuels, sur un trimestre, sur une année). Il pourra s’agir de  réalisation de courts métrages en prise de vue réelle ou en animation (stop motion, 3D…) , d’ateliers autour du jeu vidéo, de la création numérique d’images, de l’initiation au code informatique et à la création d’applications mobiles. Un studio sera spécifiquement prévu pour les jeunes enfants (maternelles).


Les ateliers en temps scolaires seront complétés par d’autres ouverts à tous les mercredis et samedis après-midis ainsi que lors des vacances scolaires. Il s’agira alors d’élaborer une combinaison de propositions ponctuelles (un atelier d’une ou deux heures sur un thème ou une technique), de projets sur plusieurs sessions, de temps forts familiaux. Des thématiques seront proposées, avec des parcours exposition - jeu vidéo - ateliers, qui seront l’occasion de reconfigurer régulièrement l’aménagement du hall.
De plus, un des studios de pratique sera consacré à un Fablab fonctionnant sur un principe de diffusion horizontale du savoir entre les participants, et de développement de projets collaboratifs et innovants.

> LA FORMATION
En complément des ateliers destinés au jeune public et aux familles, un volet de perfectionnement d’un public amateur et/ou professionnel sera proposé. Des cours sur différents logiciels image et son (montage vidéo, MAO, sound et image design) pourront être élaborés en partenariat avec le milieu universitaire et le tissu d’entreprises locales travaillant sur le numérique, voire d’autres centres de formation franciliens. Un Fablab pourra être mis à disposition d’entreprises innovantes du territoire, qui pourront utiliser certains espaces pour du co-working.

> LA CRÉATION
Un studio sera spécifiquement équipé afin d’accueillir des artistes en résidence travaillant sur les problématiques liées à l’image et aux outils numériques.
Les arts numériques seront donc naturellement à l’honneur. Ces résidences pourront être plus ou moins longues, et prendre des formes différentes (co-production de projets, simple mise à disposition d’un espace de travail, etc.), et s’accompagneront de temps de rencontre des artistes avec le public, soit lors de temps de diffusion de leur travail en cours, soit lors d’ateliers animés par les résidents.

> LA DIFFUSION
Le centre culturel, en plus des studios d’ateliers et de son hall, abritera une salle de diffusion d’environ 140 m², équipée d’un gradinage rétractable.
Sa jauge sera d’environ 100 places. L’installation technique permettra de programmer des projections de films (2D et 3D), et d’accueillir des propositions arts numériques et autres conférences et rencontres.

Ainsi quatre grands types de propositions pourront être faites :
- En matière cinématographique, outre l’accueil des dispositifs nationaux d’éducation à l’image, l’accent sera mis sur le film documentaire, le cinéma d’animation, le court métrage, le film expérimental et interactif et le web-documentaire.
- En matière de performances-spectacles : des propositions familiales les samedis après-midis et lors des différents temps forts seront faites, ainsi que d’autres  tout public en soirée une fois par mois. L’accent sera mis sur la diversité, la qualité et l’accessibilité des formes accueillies, qui auront pour point commun d’être portées par une réflexion sur le traitement de l’image via les technologies numériques.
- En matière de débats-rencontres (qui seront filmés, diffusés en streaming et mis à disposition sur le site du Lavoir) : des experts sur les questions du numérique et de l’image seront conviés (artistes, sociologues, historiens, journalistes). Les thèmes seront en accord avec ceux de la programmation du moment.
- En matière festive : des rendez-vous Vjing et performances A/V (à destination d’un public jeunes adultes et étudiants) auront lieu.

 

Dans ce cadre, le Lavoir sera un pôle ressource de croisement de projets, avec une possible utilisation de ses ressources dans des temps de co-working et de formation continue. Il pourra de même être une vitrine des actions locales (mise en avant d’entreprises travaillant sur le développement informatique, le jeu vidéo, l’animation, etc.), par le moyen d’expositions, de rencontres professionnelles ou publiques. 

Le Lavoir au travers de sa programmation doit notamment permettre l’accompagnement de la population dans son appropriation du numérique et dans l’accès à l’emploi et à la formation tout au long de la vie. Des actions de sensibilisation-formation via des mécénats de compétences notamment pourraient être envisagées.