Les acteurs publics
  •  L’ETAT

    En 2013, une Mission Très Haut Débit a été créée, avec pour ambition de raccorder progressivement l’ensemble du territoire. Le budget consacré à cet objectif est de 3,3 Milliards d’euros (prêts aux opérateurs, aide aux initiatives publiques dans le domaine des réseaux numériques).
    Le territoire national a été divisé en plusieurs catégories :
    •les zones très denses sont les plus rentables, celles où le marché est entièrement couvert par l’initiative des opérateurs privés et où plusieurs réseaux peuvent coexister.
    •dans les zones moins denses la rentabilité des déploiements n’est pas assurée. L’Etat a donc demandé aux opérateurs intéressés de déclarer leurs intentions d’investir. En échange de cofinancements, ceux-ci ont l’obligation de permettre aux autres opérateurs de se raccorder à leurs réseaux pour desservir les clients. Dans certains secteurs du Val de Bièvre, Orange déploie ainsi un réseau de fibre optique ouvert aux offres commerciales des autres fournisseurs d’accès.
    Sur le territoire de la CAVB, 4 communes sont classées en zone très dense (Gentilly, Le Kremlin Bicêtre, Cachan et Fresnes) et  3 en zone moins dense (Arcueil, L’Haÿ les Roses et Villejuif). 

  • LA REGION

    La région a signé en avril 2013 un accord avec Orange et SFR pour investir dans les réseaux de fibre optique. La complémentarité des investissements publics et privés permettra de couvrir 100% des foyers et des entreprises franciliens à l’horizon 2020.

  • LE DEPARTEMENT

    Le département du Val de Marne a publié en 2011 son Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique. 5M€ de subventions seront distribués jusqu’en 2016 pour moderniser les réseaux existants et ouvrir de nouvelles lignes, ce qui permettra de relier 3 600 nouveaux foyers au THD. Une délégation de service public a été confiée à Numéricâble afin de moderniser le réseau câblé, à partir de ses 2 têtes de réseau de Champigny et Vitry sur Seine.

  • LA COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION

    La CAVB accompagne les projets privés ou publics de réseaux Très Haut Débit, notamment en offrant la possibilité aux opérateurs d’utiliser les voiries communautaires pour le passage des réseaux. Elle communique auprès des particuliers et des entreprises pour faire connaître le plus largement possible l’offre THD, qui contribue au dynamisme et à l’attractivité de son territoire. Afin de garantir le principe de neutralité vis-à-vis des opérateurs privés, cette communication présente l’ensemble des offres disponibles sur la marché, aucun opérateur n’est donc privilégié par rapport aux autres.

  • LE SIPPEREC

    Le SIPPEREC est un syndicat mixte ouvert qui regroupe 100 collectivités sur 7 départements d'Ile-de-France, dont toutes les communes de la CAVB. Dans le cadre d'une délégation de service public, le SIPPEREC déploie plusieurs Réseaux d’Initiative Publique (RIP) sur le territoire du Val de Bièvre, notamment les réseaux de fibre optique IRISE, SEQUANTIC (dédié aux entreprises), mais aussi le réseau câblé, dont le développement est confié à NUMERICABLE.