Grand Paris Express : Grand-Orly Seine Bièvre s'engage pour l'emploi

Philippe Yvin, président du Directoire de la Société du Grand Paris, Michel Leprêtre, président de l’Établissement public territorial (EPT) Grand-Orly Seine Bièvre et Pierre Bell Lloch, vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne, ont signé le 27 juin 2017 une convention de partenariat pour le développement de l’emploi dans les territoires de l’EPT Grand-Orly Seine Bièvre traversés par le Grand Paris Express.

Développer l'emploi dans le Grand-Orly Seine Bièvre

La Société du Grand Paris financera les actions conduites par l'EPT Grand-Orly Seine Bièvre, à hauteur de 60 000 € par an, pendant au moins cinq ans. Cette subvention vient soutenir les initiatives des collectivités pour, entre autres, mettre en relation les entreprises et personnes en recherche d’emploi et faciliter les contacts entre les entreprises et les PME locales.

Ces conventions, qui vont être de plus en plus nombreuses au fil de l’avancement des chantiers, permettent de mettre en œuvre les engagements de la Société du Grand Paris en faveur de l’insertion et de l’accès à l’emploi. L’entreprise demande notamment à tous les attributaires de ses marchés de dédier un minimum de 5 % des heures de travail aux personnes en insertion (demandeurs d’emplois de longue durée, allocataires du RSA, jeunes non diplômés, etc). La Société du Grand Paris a également inscrit dans les marchés de construction du nouveau métro une part minimale de 20 % exécutée par des PME, en co-traitance ou en sous-traitance.

Une estimation de 39 400 emplois directs et indirects sur 7 ans

Les bénéfices du projet en termes d’emploi sont estimés, sur la Ligne 15 Sud, à 39 400 équivalents temps plein en emplois directs et indirects, sur 7 ans. Cela correspond à plus de 5 600 personnes mobilisées en moyenne par an sur cette ligne, qui reliera Pont de Sèvres à Noisy – Champs.

Communiqué de presse

Photo © Henri Perrot